Blue la couleur de mes secrets

41763521_362743234267561_2359227468989384872_nBlue, la couleur de mes secrets de Camille Pujol s’inscrit dans la catégorie young adult, par son intrigue basée sur la vie d’une lycéenne. Cependant ce livre a le mérite de piquer notre curiosité par l’énigme qui s’offre à nous tout au long de l’histoire.

Résumé :

Blue Stevens, jeune-fille de 17 ans, fait sa rentrée des classes dans un nouveau lycée comme c’est le cas de plusieurs autres lycéens… Néanmoins il est plus rare de changer de lycée à seulement 3 mois du bac. Ce changement soudain de vie cache en réalité un lourd secret qui pourrait mettre en danger la vie de Blue et celle de sa famille. Il est donc primordiale pour la jeune femme de passer inaperçue et de dissimuler son secret par tous les moyens. Mais cela était sans compter l’obstination de Nathan, un beau mec du lycée ayant mauvaise réputation, qui a décidé de percer à jour la jeune-fille aux cheveux bleus.

Mon avis …

Au premier abord, ce roman reprend les signes distinctifs du roman young adult : une héroïne mal dans sa peau, un début d’amourette, un drame et une fin plus ou moins heureuse … Néanmoins l’auteur a été beaucoup plus loin dans sa réflexion en mélangeant les styles.

En effet dès les premières pages le doute plane quant à la personnalité de notre héroïne et le lecteur n’est pas tout de suite mis dans la confidence. Pour alimenter le mystère, l’auteur lâche des brides d’informations au compte goutte et positionne le lecteur dans un rôle de détective.

Ainsi ce roman mélangeant l’énigme et l’histoire d’adolescent a été très bien pensé pour tenir le lecteur en halène du début à la fin.

Première page …

Le réveil sonne. Aujourd’hui, lundi 5 avril, c’est mon premier jour dans mon nouveau lycée. Je m’appelle Blue Stevens. Comme la plupart des élèves de terminale, j’ai dix-sept ans. Mais contrairement à la plupart d’entre eux, j’ai les cheveux bleus. Et ce n’est pas la seule raison pour laquelle je suis différente des autres. Après tout, ce n’est pas tous les jours qu’une élève de terminale change de lycée à moins de trois mois du bac !

Certains penseront que ce sont mes parents qui m’ont obligée à déménager à Toulouse, ou encore que j’ai été virée de mon ancien lycée. Je m’attends à toutes sortes de questions, même si je préférerais les éviter. Pour l’instant, j’essaye de ne pas trop y penser, car cela m’angoisse un peu. Je vais tenter de ne pas attirer l’attention, il faut à tout prix que je me fonde dans la masse.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s