Nos vies en l’air

nos vies en l'air

Nos vies en l’air de Manon Fargetton                                                                                                                 Editions Rageot                                                                                                                                                      Paru le 9 Janvier 2019

418rtta-1ql

« Nos vies en l’air » de Manon Fargetton évoque le sujet assez sensible de la crise suicidaire chez les adolescents. Sous forme de road-trip, à travers un Paris endormi, l’autrice nous raconte les probables dernières heures de vie de deux jeunes adolescents, qui ont pourtant toute la vie devant eux…

Résumé :

Un toit terrasse surplombant Paris et l’agitation des passants qui grouille sur la terre ferme : voici où tout commence … ou tout se termine.

En venant sur ce toit, Mina n’aurait jamais pensé devoir partager cet espace, surtout en ces derniers instants. Cet inconnu qui la regarde est un jeune-homme de bonne famille du nom d’Océan. Dès le premier regard, Mina sait qu’elle et lui n’ont rien en commun à part peut-être l’intention qui les a poussé à grimper sur ce toit …

Malheureusement ou heureusement, cette rencontre ne faisait pas du tout parti de leur plan à tous les deux et finalement cette soirée ne va pas forcément se terminer aussi prématurément et brutalement que ce qu’ils avaient prévu. Dans le songe d’un dernier plaisir, Mina et Océan décident de quitter ensemble ce toit pour une dernière aventure en plein Paris, avant de ce retrouver sur ce toit à l’aube afin de finir ce qu’ils avaient commencé.

Cette dernière nuit d’insouciance leur permettra t-elle de les éloigner de leurs démons intérieurs et réussira t-elle à leur redonner goût à la vie?

Avis …

La crise suicidaire est un thème littéraire assez délicat à aborder surtout quand il s’agit d’un roman destiné à un jeune public. Pour que le roman soit « réussi », il faut à tout prix éviter les deux extrêmes : d’un côté l’auteur peut tomber directement dans le patho ou alors au contraire il peut survoler le sujet sans jamais s’y frotter réellement.

Dans ce roman, je dois avouer que l’autrice a su trouver le bon équilibre pour offrir aux lecteurs un roman sous forme de road-trip mouvementé mais avec tout de même une certaine empathie pour les deux personnages. La première page impose sans attendre le degré et l’atmosphère de la situation : on retrouve l’héroïne (Mina) sur le toit d’un immeuble, sur le point de se jeter dans le vide, avant qu’un mystérieux inconnu du nom d’Océan la dérange dans sa réflexion.

Cette rencontre improbable dans ce lieu et cette situation tout aussi improbable est ce qui fait toute la différence de ce roman et l’attachement que l’on peut ressentir pour les personnages. Le hasard de cette rencontre magnifie ses deux destins qui sont liés par la vie ou le souhait de la mort.

Ainsi l’autrice nous fait voyager dans Paris à travers les yeux d’individus qui n’ont plus aucune limite et qui n’ont plus rien à perdre et c’est ce qui donne tout le rythme à ce roman. Ce que j’ai aimé particulièrement dans cette intrigue, c’est que l’autrice a continué sur cette idée du NO LIMIT et à travers cette ultime escapade, les héros ne cherchaient plus forcément des raisons de vivre ou un certain espoir, mais au contraire défiaient la mort à chaque instant … ou devrais-je dire « défiaient la vie ».

Au final le lecteur attend patiemment le levé du jour pour découvrir la décision de nos deux héros, concernant leur envie de mourir ou leur envie de fuir …. Mais sans qu’on s’y attende, l’autrice déjoue notre pragmatisme pour nous offrir une fin à laquelle on ne s’attendait pas et qui laisse une multitudes de possibilités pour la suite …

image

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s