La Ligne jaune – Baptiste Chapuis

Mettre des mots sur un événement qui nous attriste ou nous bouleverse est un exercice difficile … Il l’est d’autant plus quand il s’agit de faire face à la maladie de l’un de nos proches. Cette annonce, ce moment fatidique de la prise de conscience est semblable à un souffle d’air dans un désert de sable : chaque minuscule grain, chaque parcelle subie une terrible secousse qui va changer le paysage à jamais.

Avis lecture …

Le jeune Baptiste Chapuis entreprend une carrière qui semble déjà prometteuse avec son premier roman autobiographique « La Ligne jaune » !

Malgré le fait que ce soit un roman autobiographique, et que par définition l’auteur nous révèle un pan de sa vie, « La Ligne jaune » est plus que cela … Derrière cette intimité dévoilée, l’auteur nous fait part de ses plus terribles souffrances et ses pensées inavouables face à la prise de conscience et l’acceptation de la maladie d’un proche.

Ce roman est d’autant plus bouleversant, que les propos sont tenus par l’auteur lui-même à l’âge de 13 ans, âge où lui et sa famille on appris le cancer dont souffrait son père. Malgré que le thème soit par définition douloureux et parfois difficile à aborder, ce roman ne fait pas du tout dans l’apitoiement ou la sensiblerie, mais au contraire, il met plutôt en lumière la souffrance de toute une famille et celle d’un enfant, qui va être en quelques sortes privé d’une enfance et privé d’un père.

Ce roman a été pour ma part source de pensées et de questionnements et ce récit m’a paru également « intéressant » dans le sens où certaines personnes pourront se reconnaître dans ces événements et ses ressentiments.

Cependant je dois avouer que ma lecture a été quelque peu freinée par certains passages beaucoup plus philosophique sur la liberté et la distribution du pouvoir par exemple, et je trouve que ces passages avaient tendance à nous éloigner du sujet principal et à faire retomber l’émotion et l’empathie que l’on pouvait ressentir.

Néanmoins, ce roman autobiographique a su me faire ressentir quelque chose d’indéfinissable je l’avoue, mais au moins il a su me faire réagir !

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s