La République du Trégor – Paula Alexander

Personne n’est préparé à la fin du monde ou à une épidémie qui décimerait la moitié de la population. L’auteure Paula Alexander entrevoit l’une des nombreuses possibilités qui pourrait subvenir dans notre univers et nous la partage dans son roman dystopique « La République du Trégor ».

Résumé :

Il y a de cela plusieurs années, le monde tel que nous l’avons connu a été touché par une épidémie de grande envergure appelée « le Chaos ». Depuis cette tragédie, seule une partie de la population a survécu et a su se reconstruire grâce à cinq hommes nommés les « Sages ».

Pour tenter de ne pas reproduire les erreurs du passé, ses Sages ont mis en place la République du Trégor, où tous les habitants, même les plus jeunes, doivent régler leurs dettes à la société. Certains de ses jeunes sont même enrôlés auprès de l’élite pour former des commandos, dans le but de protéger la République des attaques des Lemmings, un groupe de rebelles.

La jeune Isatis Alenka, tout juste âgée de 20 ans, a bientôt remboursé sa dette, dû notamment à ses aptitudes en tant que sniper dans le commando 33 et pour jouir de sa liberté, il ne lui reste plus qu’une seule mission : tuer l’un des dirigeants du groupe Lemmings, accusé de crimes contre la République.

Mais après avoir passé toute ses années à obéir aux ordres des Sages, cette dernière mission risque de bouleverser Isatis et de remettre en question ses convictions …

Avis lecture …

Il y avait bien longtemps que je n’avais pas autant apprécié un roman de science-fiction !

Les férus de science-fiction et de monde post-apocalyptique (et même les plus réfractaires !) seront trouver dans ce roman de Paula Alexander, tous les éléments qui les feront voyager dans une autre dimension. « La République du Trégor » est plus qu’un roman à proprement parlé, c’est une création de A à Z où tous les détails ne sont pas laissés au hasard et qui donnent au final toute la crédibilité à cet univers.

Cette dystopie a également l’avantage de mettre en avant un personnage principal de sexe féminin, qui est plutôt rare dans ce genre littéraire, et cela permet d’élargir le lectorat en incluant des scènes de romance et de conflits sentimentaux. Outre le fait que l’on se retrouve dans un univers post-apocalyptique, dû à une épidémie à grande échelle, le lecteur appréciera de suivre les aventures de l’héroïne, aussi bien sur la zone de conflit que dans sa vie sentimentale.

Cette intrigue ainsi que le personnage féminin n’est pas sans rappeler celui inventer par Suzanne Collins dans Hunger Games, dans le sens où l’on retrouve une femme audacieuse qui n’a peur de rien et qui se bat pour ses convictions. Au même titre que cette saga à succès, le roman de Paula Alexander pourrait également faire une excellente adaptation cinématographique.

L’univers créé de toute pièce par l’auteure est à couper le souffle, du fait que les éléments proposés ne sont pas dépourvus de crédibilités et certains sont même assez proche de la réalité. Ce roman se dévore sans peine et le seul point négatif que je pourrais soulever (mais qui n’en ai pas vraiment un !), c’est le sentiment de frustration qui nous envahit dès que l’on a terminé notre lecture, tellement on voudrait savoir ce qu’il en adviendra des personnages et de leurs missions.

Ce roman m’a permis de passer un excellent moment de lecture et je le recommande à 1000 % !

#servicepresse #dystopie #sciencefiction #romance

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s