Perceuse Mécanique – Claire Barreteau



« Entre enquêtes officielles et enquêtes officieuses, la traque du tueur à la perceuse ne fait que commencer … »

Résumé :

Il y a quelques années, les rues de Nantes n’étaient pas si paisibles et Marcus Dormoy, alias « Sacapus », l’a appris à ses dépens …

Depuis ses deux dernières années où ses rues sont désormais devenues son chez lui, Marcus ne cesse d’être hanté par les images de sa femme torturée à mort par l’effroyable Jo Liénard dit « Bosch », surnom qu’il a hérité de la façon dont il avait l’habitude de torturer ses victimes avec une perceuse.

Jusqu’à aujourd’hui tout le monde croyait que ce tortionnaire était décédé au cours d’une fusillade il y a de cela quelques années, mais la découverte d’un nouveau cadavre présentant des blessures similaires à celles infligées par l’ancien tueur, remet cette théorie en question. S’agit-il de Bosch revenu d’entre les morts ou alors d’un simple copycat aux méthodes très méticuleuses ?

Face à cette nouvelle découverte, Marcus est animé par son envie de vengeance qui l’obsède depuis tout ce temps et veut retrouver coûte que coûte celui qui lui a volé sa femme … Avec l’aide de son ami SDF dénommé « La Fripe », Marcus va mener sa propre enquête, qui ne va pas être du goût de tout le monde et surtout de Lucille, la nouvelle capitaine de la PJ de Nantes.

Entre enquêtes officielles et officieuses, la traque de Jo « Bosch » ne fait que commencer …

Avis lecture …

Un récit sur la pire des espèces humaines, capable de vous glacer le sang …

Les tréfonds de l’esprit peuvent parfois receler la pire noirceur qu’un homme peut être doté. Il semblerait que l’auteure Claire Barreteau ai su entrevoir une infime partie de ces abysses, en découvrant l’immense qualité de ce thriller.

Ce roman réuni en son sein tous les éléments auxquels on s’attend, nous offrant au passage une galerie de personnages très éclectiques et aux personnalités bien distinctes, ainsi qu’un cadre réaliste. Outre le fait que ce roman a tout du thriller à la mécanique bien huiler, l’auteure nous invite dans la tête d’un tueur en série sanguinaire, aux méthodes effroyables et perverses. La qualité de l’auteure est de ne nous avoir rien caché et d’avoir exposer au final, de manière assez explicite, l’envers du décor de l’enquête policière, en faisant basculer le lecteur à la fois du côté des inspecteurs qui relatent les faits mais également du côté du criminel.

L’auteure nous signale de bonne grâce que certaines scènes et principalement les scènes de tortures, nous sont exposées dans les moindres détails, ce qui pourrait choquer certaines personnes. Mais pour ma part, je trouve que c’est cet aspect qui donne à ce polar toute sa légitimité puisque le lecteur est confronté à l’horreur de façon très réaliste et cela ajoute à la crédibilité de l’intrigue. Ainsi le lecteur se retrouve en possession à la fois des éléments lui permettant d’avancer dans l’enquête mais également un aperçu de l’esprit « dérangé » du tueur.

Ce thriller psychologique mérite d’être découvert par le plus grand nombre et j’adhère à cette franchise dont nous a fait preuve l’auteure, dans l’exposition des moindres détails de l’intrigue.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s