L’inspiration des best-sellers – Anthony LAMACCHIA

Le roman « L’inspiration des best-sellers » d’Anthony Lamacchia nous offre une parenthèse entre le conscient et l’inconscient, à travers un thriller psychologique traitant de la perte d’un être cher. Frissons et confusion garantis !

Résumé :

Fabien et Julia Dûmur forment un jeune couple qui s’aime comme au premier jour. Ils viennent tout juste d’emménager dans un nouvel appartement, hérité de la tante de Julia et tous les deux commencent à trouver leurs repères. Tout se déroule au mieux jusqu’au jour où Julia est retrouvée assassinée dans une ruelle sombre, sans que la police n’ait une quelconque idée sur l’identité de son meurtrier.

A la seconde où Fabien apprend la nouvelle, son monde s’écroule au point de rester prostré pendant plusieurs jours dans son appartement. Ne sachant plus comment gérer sa peine, Fabien décide de consulter une psychologue, une certaine Myriam Delaiguille. Cette dernière lui conseille de coucher sur papier son ressenti et petit à petit, Fabien y prend goût, au point que ça en devienne une vraie addiction.

Cependant, ce besoin d’écrire, engendre par la suite une succession de cauchemars le replongeant dans des atrocités où la mort de sa femme vient clôturer ses horribles visions.

« Quel est le rapport entre les horribles visions qui le torturent et le meurtre de son épouse? Et si le manuscrit qu’il rédigeait était une pièce du puzzle? »

Avis lecture …

Anthony Lamacchia, jeune auteur auto-publié, aborde efficacement la question du deuil et du travail thérapeutique, sous l’angle inattendu du thriller psychologique.

La perte d’un être aimé est en soi un sentiment très subjectif, faisant appel à l’esprit et parfois même au subconscient : chacun a sa peine et chacun la gère à sa manière. L’auteur a ainsi décidé d’aborder ce sujet délicat, d’une façon assez surprenante, mêlant enquête policière et reconstruction personnelle, frôlant parfois l’aliénation voire même l’épouvante.

Malgré un roman assez court, l’auteur a su appréhender chaque étape du deuil, allant de la colère au repli sur soi, jusqu’à la recherche de réponses aux nombreuses questions que l’on peut se poser dans de pareil cas. Cependant certains passages comme les réminiscences erronées du mari, qui reviennent sous formes de cauchemars ou de black-out, sont parfois difficiles à appréhender et peuvent engendrer une certaine incompréhension chez le lecteur. Ce sont ses passages en particulier qui auraient mérité qu’on s’y attarde davantage afin d’apporter plus d’explications, utiles pour la suite de l’intrigue.

En soi, l’idée de « balader » le personnage du mari ainsi que le lecteur, entre un état de conscience et d’inconscience, provoque l’effet désiré, propre aux thrillers psychologiques, de vouloir embrumer l’esprit de la personne, afin d’asséner le coup final. Non désireuse de vouloir spoiler la fin du roman, je dois avouer que cette fin en question, a provoqué en moi, frustration et amertume. Cependant ce ressentiment pourrait vite se dissiper si l’auteur décidait de nous livrer un second tome …

Une réflexion sur “L’inspiration des best-sellers – Anthony LAMACCHIA

  1. Pingback: #PartageTaVeille | 14/06/2019 – Les miscellanées d'Usva

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s