Traverser les orages – Lucile CARON-BOYER

Quand on a seize ans, un événement, un semblant dramatique, peut nous sembler insurmontable … Et dans ses moments là, on a tendance à se tourner vers les personnes qui sont en mesure de nous comprendre et de nous aider : nos meilleurs amis.

Dans son nouveau roman « Traverser les orages », Lucile Caron-Boyer nous dresse le tableau d’une amitié sans faille, que l’on voudrait tous connaître au moins une fois dans sa vie !

Résumé de l’auteure :

« Vous voyez quand on se dit que ça ne pourra jamais être pire ? lorsque le mauvais sort s’acharne et que la poisse et l’adversité ont décidé de venir s’installer en colocation chez vous ? 

Voilà à quoi ressemble ma vie en ce moment. » 

Liv rentre en première. L’année de ses seize ans, une année qui sera celle de tous les bouleversements. Heureusement, pour affronter la tempête, elle a ses armes secrètes : Margot, Max, Lisa et Rodolphe. Bien plus que des amis, sa confrérie… 

Avis lecture …

Durant l’adolescence, on peut se sentir bien seul quand on est confronté à certains événements, mais pour les plus « chanceux », ils pourront se confier à leurs amis. Le nouveau roman de Lucile Caron-Boyer évoque cette amitié indéfectible de la plus belle et la plus simple des manières, dans un roman young adult très touchant.

Comme le titre « Traverser les orages » le dit si bien, l’intrigue de ce roman fait état de moments, d’épreuves que notre héroïne Liv va rencontrer à l’aube de ses seize ans. Au-delà du côté sombre et larmoyant de la situation, l’autrice nous fait découvrir à travers les yeux de Liv, certes des moments difficiles à accepter et à appréhender, mais plus précisément le soutien d’un cercle d’amis, plus soudé que jamais.

Ce roman est un très beau récit d’une période de vie, apportant toute la fraîcheur et parfois la naïveté de cette jeunesse, dans une intrigue très bien ficelée.

Personnellement j’ai adoré m’immiscer dans cette bande d’amis, affectueusement appelée « la confrérie », où chaque personnage à une personnalité et un tempérament unique, faisant des dialogues, un sacré divertissement. Le petit plus de ce roman est sans conteste le fait que l’on passe du rire aux larmes en un clin d’oeil, sans que le récit s’en trouve décousue.

Je recommande vivement ce roman aux plus jeunes et aux moins jeunes car il n’y a pas d’âge pour apprécier une si belle histoire et un si beau tableau.

Suivre l’auteure :

Instagram : Lucile.caron_boyer

Facebook : Lucile Caron-boyer Auteure

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s