SHUTDOWN – Aurélien Grall

Quelques temps après la marche pour le climat et la fête de l’Humanité, le roman que j’ai eu l’occasion de découvrir et le plaisir de lire (avec attention), fait écho à l’actualité et à notre avenir incertain …

Résumé de l’auteur :

Alors que la civilisation humaine est en train de s’effondrer, le gouvernement fait appel aux services de Michael Donovan, astrophysicien et héros de guerre devenu alcoolique après la disparition tragique de sa femme. Au départ réticent, il finit par accepter. Contraint de faire équipe avec la froide Charlotte Von Braun, grand nombre de ses convictions vont se voir bouleversées…

Mais pour sauver le monde, il lui faudra d’abord se sauver lui-même. Où puisera-t-il le courage ? Et d’ailleurs, n’est-il pas déjà trop tard ?

Avis lecture …

Le roman très particulier « Stutdown » est la troisième publication d’Aurélien Grall, un auteur alliant réalisme et thriller à la perfection.

La cause écologique est un sujet très populaire de nos jours mais surtout nécessaire. Cependant, comme tous sujets faisant écho à l’actualité, ces derniers peuvent être parfois difficile à appréhender mais généralement ce sont également ces mêmes sujets qui ont un vrai impact émotionnel. Le roman « Shutdown » d’Aurélien Grall peut en quelques sortes s’apparenter à une dystopie ou à un roman flirtant avec le « post-apocalyptique », mais avec une certaine réalité non négligeable.

Comme il est spécifié dans le résumé écrit plus haut, ce roman narre les aventures de Michael Donovan, un ancien héros de guerre et astrophysicien, devenu désormais alcoolique. Cependant il semblerait que l’avenir de ce monde soit entre ses mains … Ses quelques lignes promettent de nombreuses péripéties et le récit en soi est assez bien construit, proposant un rythme soutenu tout au long de l’intrigue.

On retrouve très clairement les différents esprits qu’a voulu insuffler l’auteur, à savoir le thriller et le polar, voire même certains emprunts à la science-fiction, mais toujours avec cette volonté de déplorer « l’épuisement » de la Terre et de son évolution.

Malgré un sujet tout à fait honorable et une intrigue ainsi qu’un style littéraire qui vous tient en éveil, le seul regret que je pourrais formuler réside dans le fait que ce roman est beaucoup trop court et nous laisse, nous lecteur, sur notre faim. Je regrette avant tout que toutes les possibilités et les rapports humains n’ont pas tous été explorer en profondeur et que les actions qui ont été menées laissent un goût de trop peu.

Néanmoins, ce roman a été pour ma part une lecture agréable et soulève malgré tout un sujet qui nous concerne tous et permettra sûrement d’alimenter notre prise de conscience.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s