La Nébuleuse de l’Hélice – Christine LEBON

L’une des grandes interrogations que l’on peut se poser est « Qu’est-ce-qu’il y a après la mort?« . Les plus sceptiques vous répondront le néant et les plus « croyants » vous proposeront une réponse pleine de spiritualité.

Pour rester dans ce thème, je vous propose aujourd’hui de découvrir « La Nébuleuse de l’Hélice » de Christine LEBON, un roman pas comme les autres, qui explore la question de l’après-vie à travers une rencontre tout aussi singulière …

Résumé de l’auteure :

Parmi les liens qui unissent deux âmes, le plus mystérieux est probablement celui qui unit les flammes jumelles. Il n’est pas le plus connu, mais dépasse ce que l’on peut connaître des relations âmes-soeurs tant il bouleverse la vie de ceux qui l’expérimentent.

Christian rencontre, le jour de sa mort, son ange gardien et sa flamme jumelle, Héloïse, à qui il est destiné. Son après-vie est aussi riche d’enseignements que peut l’être celle d’une vie d’homme. De ce premier regard, où plongé dans les yeux d’Héloïse, il tombe amoureux, l’aventure le poussera à reconsidérer sa vision de la vie et de l’amour.

Avis lecture …

« Un simple regard et tout commence … »

Cette simple phrase est le reflet même du nouveau roman de Christine Lebon, « La Nébuleuse de l’Hélice ». A travers une approche totalement fantastique, avec une pointe de romantisme, l’autrice nous transporte vers une réflexion existentielle qui peut toucher à tout un chacun.

Ce roman raconte avant tout une quête, une quête de réponses à toutes sortes de questions et de doutes, que le héros prénommé Christian, entreprend après sa mort précoce, causée par la maladie. Ce début d’intrigue aux allures de roman contemporain est magnifiquement introduit par des réflexions philosophiques, que le lecteur aura le plaisir de retrouver à chaque début de chapitre. Ses paroles angéliques sur l’âme et ses fondements, révèlent toute la poésie du style littéraire de l’autrice, mettant en lumière par la même occasion, la justesse avec laquelle cette dernière symbolise la spiritualité de la vie après la mort.

Au cours de cette lecture, on se surprend à se poser des questions auxquelles on n’aurait pas forcément penser mais qui se révèlent finalement plutôt décisives dans notre condition d’humain.

A côté de cette parenthèse spirituelle, on retrouve essentiellement une magnifique histoire « d’amour » (même si le terme de coup de foudre serait plus approprié), ainsi que tout un processus d’introspection que le personnage central entreprend tant bien que mal.

En évoquant les personnages, celui de l’ange Rochel est tout particulièrement saisissant par ses paroles et son attitude générale. En effet, malgré le fait que cet ange tient une place centrale dans cette histoire, l’autrice a su le mettre sur la réserve dans le sens où à chaque moment, on ressent sa présence sans que celle-ci soit omniprésente.

Ce détail apporte une certaine particularité à l’atmosphère globale du roman et le résultat final s’en trouve sublimé.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s