Tréfonds – Tom CLEARLAKE

I l y a quelques temps, j’ai pu assouvir ma fascination pour les thrillers en découvrant un auteur remarquable dans ce genre littéraire. Cet auteur n’est autre que Tom Clearlake, lequel a sorti récemment son roman « Avides », que j’ai personnellement adoré !

Pour cette nouvelle chronique, j’ai eu l’opportunité d’en découvrir davantage sur son talent d’écrivain et de creuser un peu plus loin vers un univers qui m’était jusqu’à présent inconnu …

Résumé de l’auteur :

Luca Ferrand est un jeune lieutenant de la brigade criminelle de Paris. Suite à une intervention qui tourne au drame, il écope de six mois de suspension. Au matin d’une nuit d’errance, il rencontre une jeune femme : Tanya. Elle lui dit être menacée et le supplie de l’aider. Ils vivent une nuit d’amour qui les marque du fer de la passion. Lorsqu’il lui apprend qu’il est flic et qu’il peut l’aider, elle disparaît.

Quelques jours plus tard, le corps d’une femme correspondant au signalement de Tanya est retrouvé décapité dans un container. L’autopsie révèle que la défunte était une esclave sexuelle… assassinée par ses maîtres. Convaincu qu’il ne s’agit pas de Tanya, Luca va se lancer dans une enquête qui va l’amener peu à peu à découvrir une réalité souterraine effroyable. Mais les voies qu’il empruntera seront sans espoir de retour.

Avis lecture …

Récemment, j’ai développé une certaine admiration pour un auteur (que je ne connaissais pas encore), proposant un univers que j’affectionne au plus haut point … Il s’agit de Tom Clearlake, auteur de roman à suspense mêlant horreur et enquête policière, avec parfois une légère touche de fantasy savamment distillée dans un univers lugubre à souhait.

Son précédent roman que j’avais « dévoré » (« Avides », sorti le 14 décembre 2019), m’avait permis de découvrir l’univers assez horrifique de cet auteur dans un thriller où l’hémoglobine était omniprésente. C’est donc avec beaucoup d’appréhension et d’attente que j’ai débuté ma nouvelle lecture « Tréfonds », un thriller tout aussi terrifiant, où les adeptes de l’occultisme et de la perversion malsaine, font régnaient une terreur aveugle dans les bas fonds de Paris.

Cette intrigue basée sur ce qui pourrait être un meurtre sanglant d’une esclave sexuelle, vient engranger l’ensevelissement du héros Luca Ferrand, dans un monde qui lui est inconnu mais qui va malgré lui, intercepter sa curiosité. Dans cette enquête hors norme, l’auteur a su prendre le temps d’installer les différents tableaux, dans une description toujours aussi fine et détaillée, afin que le lecteur se retrouve lui-même acteur du récit. Cependant à aucun moment, il n’est question de voyeurisme, dans le sens où chaque scène à son importance dans la continuité du roman (mêmes les ébats les plus douteux).

En dehors de ces relations où les sentiments « amoureux » n’ont pas leur place, l’auteur a su néanmoins apporter une certaine humanité dans la relation que le héros va développer avec une jeune inconnue, dont la vie est menacée. Cette bienséance va finalement être le moteur de cette enquête policière, qui va amener petit à petit le lecteur dans les profondeurs abyssales du mal incarné.

Comme son nom l’indique, ce roman propose au lecteur une totale immersion dans les tréfonds de l’horreur, néanmoins le lien que l’auteur a su conserver avec la « surface » apporte au roman, une dynamique intéressante dans l’évolution de l’histoire. La fin du roman reflète en tout point le choix de l’auteur et permet au lecteur de rester ouvert à d’autres éventualités.

Finalement ce roman n’a fait que confirmer mon avis positif concernant l’auteur Tom Clearlake. Son univers aussi sanglant et horrifiant soit-il, arrive à chaque fois à me happer dans des histoires inédites, qui feraient mourir de jalousie les plus grands noms du genre.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s