PEHELAK – Samuel Abibou

En fin d’année 2019, l’auteur Samuel Abibou nous avait convié dans son roman « Les idoles brisées », premier tome de sa saga « Dans l’ombre de la montagne », dans une petite ville du nom de Siska où les secrets planés sur chacun de ses habitants. Dans ce deuxième tome, « PEHELAK », l’auteur nous en dévoile un peu plus pour notre plus grand bonheur, mais aussi à nos risques et périls …

Résumé de l’auteur :

« Les idoles brisées » c’était l’occasion de rencontrer Siska la ténébreuse. Située au pied du mont Scatatoca dans l’Oregon cette petite ville s’était révélé être pleine de mystères et de personnages qui bien que passionnants n’étaient pas spécialement hauts en couleurs. Et pour cause, Mariah Cuaron, Joshua Lipsky et le reste de son groupe de métal, malgré leurs petites aventures et leur envie de se battre pour le bien peinent à se sortir d’une ombre aussi épaisse que poisseuse. Après avoir flirté avec la magie et le monde des esprits alors qu’ils cherchaient désespérément le kidnappeur de Tulip Gustaffson dans le premier volume, les adolescents de la petite bande de Siska vont passer de l’autre côté du miroir chacun à leur manière. Alors que l’âge adulte et ses promesses terrifiantes arrive à grands pas, ils ne pourront échapper a monde à la richesse vertigineuse jusque-là bien caché derrière les simplifications, réductions et autres mensonges éhontés débités par toutes ces « autorités » bienveillantes.

Avis lecture …

Les épreuves de la vie nous semblent parfois insurmontables, mais la vie après la mort peu s’avérer bien plus compliquée … Dans son nouveau roman « PEHELAK », second tome de la saga « Dans l’ombre de la montagne », Samuel Abibou continue de nous attirer vers le côté sombre de la réalité.

Pour rappeler un peu les faits, « Les idoles brisées » retraçaient les expériences de vie et les déconvenues de jeunes adolescents, au fin fond d’une petite bourgade à l’ombre d’une montagne. Néanmoins de nombreux secrets et des disparitions de jeunes filles étaient venus troubler la tranquillité de ses habitants. Dans ce premier tome, le lecteur avait pu suivre l’intrigue, principalement à travers les yeux du jeune métalleux Joshua Lipsky, fraîchement débarqué à Siska, et les autres membres du groupe de métal « Les idoles brisées ».

Dans ce second tome, l’atmosphère est encore plus pesante puisqu’un événement dramatique survenue à la fin du premier volet, va venir bouleverser cette petite ville et essentiellement notre petit groupe d’amis. Ainsi dès les premières pages le ton est clairement donné au point de ne plus savoir quand est-ce que l’on apercevra de nouveau la lumière.

Le côté mystique que l’on a pu deviner précédemment sera également davantage exploiter par l’auteur, pour venir nourrir cette intrigue et sa continuité, vers des choses qui nous dépassent complètement.

Ce mélange de fantastique associé au suspense de « l’enquête » et au désarroi de certains personnages, apporte une certaine dynamique au roman venant bouleverser les genres littéraires préétablis. Ce parti-pris de l’auteur est d’autant plus développé dans le choix de mettre les maladies mentales au centre de l’action, en accompagnant le lecteur dans des dérives et des états seconds dont sont victimes les protagonistes de l’histoire. L’auteur se joue également de nous en détournant la réalité vers des hallucinations mystiques et cela a pour résultats de renforcer nos doutes et d’en créer davantage.

Au final ce deuxième tome est venu étoffer l’intrigue, en apportant au passage son lot de questions pour la suite des aventures. L’auteur a su garder cet esprit assez sombre que l’on a pu découvrir dans le premier volet en y incorporant une toute autre dimension aux portes de l’enfer …

Une réflexion sur “PEHELAK – Samuel Abibou

  1. Pingback: Les crimes de nos pères – Samuel ABIBOU – « Dans l’ombre de la montagne, vol.3  | «Nineties Girl

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s