BACKUP – Guy-Roger Duvert

Pour grand nombre de scientifiques, l’immortalité est loin d’être une quête irrationnelle et semble même motiver nos actions futures. Dans un action thriller des plus réaliste, l’auteur Guy-Roger Duvert nous transporte dans un univers où la mort n’est qu’illusoire mais où la vie se paye à prix d’or…

Résumé de l’auteur :

Dans un futur plus ou moins proche, l’immortalité est devenue un service, un monopole détenu par la multinationale Backup. Les clients procèdent régulièrement à des sauvegardes de leur psyché – souvenirs, personnalité, tout ce qui les définit en tant qu’individu. Le jour où ils meurent, leur sauvegarde la plus récente est téléchargée dans l’un de leurs clones, prêt à être activé. L’immortalité à la portée de tous. Du moins des plus nantis.

Aiden Romes est un flic. Honnête, droit dans ses bottes, psychorigide, même, diraient certains de ses collègues moins regardants avec la loi. Il est bon dans ce qu’il fait, mais un tel métier effraie de plus en plus sa compagne, enceinte de plusieurs mois et terrifiée à l’idée de perdre son époux. La situation change cependant le jour où il contribue à sauver la fille du dirigeant de la firme Backup, qui le remercie en lui offrant un abonnement gratuit aux services de la compagnie. Il va rejoindre la caste fermée des immortels, et pourra enfin continuer le job qu’il aime sans que sa compagne n’ait plus à en souffrir. Il s’installe dans le siège de connexion, ferme les yeux… et les rouvre quelques secondes après dans un lieu qu’il ne connaît pas. Mais surtout dans un corps qui n’est pas le sien! C’est pour lui le début d’une descente aux enfers, où il devra voir jusqu’où il sera prêt à violer ses propres principes et ainsi se salir les mains afin de protéger les siens et déjouer un complot de portée mondiale.

La technologie Backup constitue-t-elle l’accès à l’immortalité pour l’être humain, ou bien la perte de son identité?

Avis lecture …

D’aussi loin que je me souvienne, les romans de science-fiction m’apparaissaient comme étant des romans très fantasmagoriques, dépeignant des sociétés et des hommes aux portes du fantastiques. Depuis quelques temps nous sommes témoins d’un renouveau dans ce genre littéraire, qui se veut beaucoup plus pointu mais tout-à-fait plausible.

Le nouveau roman de Guy-Roger Duvert est un parfait exemple de cette évolution, puisque son thriller « Backup » intègre l’avènement de nouvelles technologies révolutionnaires dans une société pas si éloignée de la notre.

Ce roman d’anticipation exploite avec brio les codes de la science-fiction pure, sous une forme plus moderne et réaliste faisant ainsi de ce roman une œuvre beaucoup plus éclectique. Le réalisme de ce roman d’anticipation passe avant tout par l’afflux de détails dont fait preuve l’auteur ainsi que sa faculté à imager par de simples mots, toutes les scènes d’actions.

En effet, au-delà de la science et des nouvelles technologies, les énigmes et les enquêtes policières sont au cœur de cette intrigue. L’auteur a savamment intégré ces deux genres littéraires pour nous offrir une enquête, menée par un duo très spécial … Ce clonage cérébral est a la fois fascinant et effrayant dans les faits mais témoigne de toute la complexité qu’a voulu nous faire comprendre l’auteur à travers cet action thriller plus que déroutant.

Suivre l’actualité de l’auteur :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s