Virtual Revolution 2046 – Guy-Roger DUVERT –

Depuis plusieurs mois, j’ai le plaisir de suivre le travail d’un auteur très talentueux et imaginatif. Il s’agit de l’auteur Guy-Roger Duvert, qui en réalité multiplie les casquettes en tant que réalisateur et compositeur de musique de film.

Quatrième de couverture :

La révolution a déjà eu lieu. Mais pas comme on l’attendait…

En 2046, les trois quarts de la population ont fui la réalité, passant leur temps connectés dans des mondes virtuels. Notre société n’est plus la même, désormais scindée entre trois catégories sociales : les Connectés, devenus de véritables junkies virtuels, les Vivants, qui refusent cette technologie, et enfin les Hybrides, partageant leur temps entre virtuel et réel.

À Neo Paris, Nash Trenton, un Hybride ancien flic et désormais barbouze privée, reçoit comme mission d’enquêter sur des phénomènes en apparence surnaturels se produisant en ligne. Se pourrait-il qu’un Dieu existe dans la matrice? À New-York, Genna, jeune surdouée rejetant avec force les attraits de la réalité virtuelle, travaille pour Interpol et se retrouve sur une affaire curieuse de meurtres tous perpétrés par des Connectés. Enfin, à Tokyo, Rei, jeune junkie virtuelle, vit dans un ghetto avec son amie. Les deux sont heureuses, passant leur temps en ligne, jusqu’au jour où des hommes en noir et augmentés cybernétiquement kidnappent son amie et tentent de l’éliminer, elle. Complètement inadaptée à la vie réelle, elle va néanmoins se lancer sur la piste de son amie.

Un Hybride, une Vivante et une Connectée. Trois destins liés dans une société corrompue qui a su répondre aux problèmes d’hier en en créant de nouveaux…

Avis lecture …

Dans ces précédents romans, l’auteur Guy-Roger Duvert avait su m’intriguer par son univers de science-fiction assez « réaliste » dans le sens où, chaque théorie exposée avaient un potentiel réalisable assez élevé. Dans son roman « Backup », il était notamment question de clonage et de technologies révolutionnaires capables de réinventer tout un monde.

Le roman « Virtual Revolution 2046 » peut-être perçu comme une continuité de cette évolution cybernétique où l’humanité semble être un lointain souvenir. Dès les premières pages, l’auteur nous replonge dans cet univers si particulier emprunt au roman d’anticipation, tout en conservant de manière subtile, un lien avec notre société actuelle.

Dans cette intrigue, les mondes virtuels également appelés « verses » font ce lien avec la jeune génération où le virtuel a pris une place importante dans leur vie depuis maintenant quelques années. C’est sur la base de ces univers fantasmés que l’auteur a ainsi développé son intrigue policière, mettant en scène des personnages assez éclectiques de part leurs personnalités variés mais également leur « philosophie de vie », qui se traduit par leur rapport aux mondes virtuels.

Il est donc intéressant de suivre « l’évolution de la société » à travers différents regards, à savoir un Hybride, une Vivante et une Connectée, apportant ainsi une certaine dimension à l’intrigue.

Au final, il a été surprenant de voir comment l’auteur a su s’approprier l’évolution technologique à travers une trilogie d’enquêtes où les enjeux et les actions m’ont tenu en haleine tout le long du roman. Ce quatrième roman vient une fois de plus confirmer l’empreinte qu’a l’auteur Guy-Roger Duvert dans l’univers de la science-fiction !

Suivre l’actualité de l’auteur :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s