SAUVAGES – T1. Le dernier loup – Maria Vale

Ces derniers temps j’ai eu une envie soudaine de me bercer de nostalgie et de souvenirs d’adolescente… Pour replonger dans ses années d’insouciances il me fallait donc une lecture me rappelant ses longues journées où j’étais pendue aux lèvres d’Edward Cullen, dans la saga Twilight de Stephanie Meyer. Mais à défaut de relire cette saga ou de découvrir son nouveau roman « Midnight Sun », je me suis tournée vers la saga « Sauvages » de l’autrice Maria Vale où l’on retrouve cet univers des loups et ses traditions.

Quatrième de couverture :

Si je rejoins ma meute, je condamne l’étranger à mourir. Mais si je reste avec lui… je fais le pari que ce métamorphe et moi sommes assez forts pour l’emporter.

Reléguée tout en bas de la hiérarchie de la meute, Silver Nilsdottir n’a aucun espoir de voir sa vie s’améliorer, et encore moins de faire alliance avec un compagnon digne d’intérêt.

Jusqu’au jour où un étranger grièvement blessé fait irruption sur les terres de la meute. Silver saisit cette chance, en risquant le tout pour le tout. Sauf que Tiberius Leveraux est plus complexe qu’il n’y paraît et menace de faire basculer le fragile équilibre entre l’instinct sauvage des loups et l’ordre très strict de la meute…

Avis lecture …

Après avoir passé plusieurs semaines à lire des romans de science-fiction et des thrillers, il m’est venue une envie soudaine de me replonger dans de la fantasy, à la rencontre de créatures toutes aussi effrayantes que terrifiantes. C’est avec cette idée fixe en tête, que je me suis naturellement tournée vers le roman de fantasy « Sauvages, Tome 1 – Le dernier loup » de Maria Vale.

J’ai commencé ce début de saga sans vraiment d’attentes mais la seule chose dont j’étais certaine c’était l’univers entièrement dédié aux loups. En certains points la saga de Maria Vale est assez proche de la saga Twilight dans le sens où l’on retrouve une communauté en marge de la société dans laquelle la narration nous immerge totalement.

Dans ce premier tome « Le dernier loup », on suit Silver, une jeune louve au plus bas de la hiérarchie, qui cherche à trouver sa place au sein de la meute. Par un heureux hasard, l’apparition d’un métamorphe (homme capable de se transformer en loup mais qui préfère vivre au sein des humains) va venir chambouler l’équilibre de la meute et surtout celui de Silver.

La suite du roman est majoritairement dédiée à l’évolution de ce duo improbable, qui au départ n’est pas du tout fait pour s’entendre. Cette différence marquée entre ses deux personnages va donner lieu à des situations cocasses et des dialogues parfois étranges, mais le lecteur va surtout être témoin d’une complicité naissante.

Malgré le fait que ce roman soit en tout point une romance des plus communes, le fait que l’auteure nous expose également le côté sauvage des personnages, cela rend l’intrigue beaucoup plus intéressante et vivante. Les scènes d’action sont très prenantes et dynamisent le cours du roman.

Pour ma part, ce début de saga est très prometteur et le style de l’auteure est agréable à lire et à s’approprier : ces éléments me convaincront sans doute à continuer la saga et découvrir d’autres personnages tout aussi passionnants.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s