OUTSPHERE – #2 Le réveil – Guy-Roger DUVERT

Après un premier tome aventureux et énigmatique, l’auteur Guy-Roger Duvert nous transporte une nouvelle fois sur Outsphere avec le deuxième tome « Le réveil », où le danger ne semble pas s’être éloigné …

Quatrième de couverture :

La colonie, dernier vestige de l’humanité échoué sur la planète Eden, tente de se reconstruire après sa guerre civile, mais les dégâts matériels sont conséquents. Par ailleurs, un conflit avec les tribus primitives voisines semble de plus en plus inévitable. Alors que militaires et politiciens opposent deux visions, l’une pacifiste et l’autre belliqueuse, les scientifiques, devenus archéologues sur cette exoplanète, se concentrent eux sur le passé d’Eden, qui leur réserve encore de nombreuses surprises. Les survivants atlantes, bien que réduits numériquement, s’intègrent au reste de la communauté, prenant progressivement des rôles de plus en plus importants. Dans le même temps, les colons s’étendent géographiquement, de nouveaux comptoirs apparaissant ici et là.

Mais s’agit-il de l’expansion d’une nouvelle civilisation, ou bien du chant du cygne de la nôtre?

« Outsphere » est une saga de science-fiction, qui tout en développant un univers particulièrement fouillé, s’amuse à explorer des questions philosophiques liées d’un côté au transhumanisme, de l’autre à ce qui nous définit en tant que civilisation ou en tant qu’humanité.

Avis lecture …

De nos jours, beaucoup aspire à recommencer leur vie dans une autre ville ou un autre pays, pour des raisons diverses et variées. D’ici quelques dizaines d’années ses rêves d’évasion pourraient peut-être s’étendre à d’autres sphères et à d’autres espaces auxquels nous n’aurions jamais pensé …

Néanmoins, en attendant ces futurs voyages galactiques, je vous propose d’assouvir votre envie d’ailleurs en découvrant le deuxième tome de la saga OUTSPHERE, « Le réveil » du talentueux Guy-Roger Duvert.

Il y a quelques mois je vous présentais le premier volet dans lequel on suivait un groupe de terriens en partance pour une autre planète encore inconnue, afin d’échapper à une mort certaine. Au fil des chapitres, l’auteur nous proposait une totale immersion dans cette nouvelle aventure, jonchait d’obstacles, de merveilleuses découvertes mais également de rencontres mortelles.

Pour ce second volet, les lecteurs auront le plaisir de retrouver tous les héros, dans la continuité de leur projet de reconstruction et dans leur quête d’une meilleure vie. Cependant il va de soi que les choses ne se dérouleront pas comme ils l’espèrent et que la cohabitation avec les primitifs d’Eden n’est pas encore statuée.

Même si les conflits et les doutes régissent une nouvelle fois le déroulement de l’histoire, les relations humaines sont davantage mises en avant pour le plus grand plaisir des lecteurs, qui découvriront de nouvelles alliances ainsi que des personnalités singulières.

Sans surprise, l’auteur nous offre une nouvelle fois un roman d’une grande qualité où la maîtrise de l’imaginaire ne fait pas défaut.

L’univers décrit est en effet très riche en détails ce qui engendre un flot d’informations à traiter assez dense, demandant par la même occasion beaucoup de concentration et de patience lors de la lecture de ce roman.

Néanmoins tous ces détails attestent du travail fourni par l’auteur et de son imagination débordante, ce qui nous procure au final en tant que lecteur, un sentiment d’évasion unique en son genre, au point de douter de l’improbabilité de ce nouveau monde.

Cette lecture a largement comblé mes attentes et le cliffhanger savamment étudié de cette fin du second tome nous promet encore de nombreux rebondissements.

Outsphere #1

Lien de la chronique :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s