La Maison des voix – Donato Carrisi

De nos jours, la puissance de l’esprit est encore un des mystères les plus alambiqués. Outre des études exhaustives sur le sujet, l’inconscient est régit par ses propres règles dont lui seul en connaît les finalités. Dans un thriller des plus angoissant, l’auteur Donato Carrisi explore les méandres de l’esprit dans son nouveau roman, « La maison des voix » où les fantômes du passé menacent de refaire surface.

Quatrième de couverture :

Florence, de nos jours. Pietro Gerber est un psychiatre pour enfants, spécialiste de l’hypnose. Il arrive ainsi à extraire la vérité de jeunes patients tourmentés.

Un jour, une consoeur australienne lui demande de poursuivre la thérapie de sa patiente qui vient d’arriver en Italie.
Seul hic, c’est une adulte. Elle s’appelle Hanna Hall et elle est persuadée d’avoir tué son frère pendant son enfance.

Intrigué, Gerber accepte mais c’est alors qu’une spirale infernale va s’enclencher : chaque séance d’hypnose révèle plus encore le terrible passé d’Hanna, mais aussi qu’elle en sait beaucoup trop sur la vie de Gerber.

Et si Hanna Hall était venue le délivrer de ses propres démons ?

Avis lecture …

Le subconscient et les pouvoirs de l’esprit ont toujours été pour moi une source de questionnement et de curiosité, qui c’est finalement répercutée sur le choix de mes études en psychologie.

Après avoir passé des années à assouvir cette curiosité par la lecture d’études et d’ouvrages, il m’arrive encore aujourd’hui de rechercher ce mystère qui sommeil en chacun de nous, dans des romans où la psychologie est mise au service de casse-têtes policiers ou d’énigmes insolubles.

Le nouveau roman « La Maison des voix » de Donato Carrisi, aux éditions Calmann-Lévy, s’inscrit dans ce genre de roman qui ronge chaque parcelle de votre esprit jusqu’à ce que toutes les pièces du puzzle s’emboîtent parfaitement.

L’esprit humain et ses capacités sont comme qui dirait, un personnage à part entière dans cette intrigue, puisque l’essence même de ce thriller est la confrontation entre le conscient et l’inconscient. Ce conflit est matérialisé par la thérapie par l’hypnose, dont la protagoniste féminine Hanna Hall est le sujet et dévoile ainsi ses souvenirs refoulés, en même temps qu’elle les redécouvre. A travers ses descriptions plus que réalistes, le lecteur est témoin de la difficulté et de la souffrance que peut engendrer l’hypnose et le fait que l’auteur ai choisi d’ intégrer cette thérapie à la narration, cela apporte une once de mystère beaucoup plus transcendante.

Au-delà des sensations, ses séances d’hypnoses apportent également un certain dynamisme à deux temps à la narration, naviguant entre les faits présents et les réminiscences d’Hanna, dont la véracité reste à démontrer.

Le personnage du psychiatre pour enfants, Pietro Gerber, endosse ainsi une double casquette, celui de psychiatre mais également celui d’enquêteur puisque le cas d’Hanna l’intrigue plus qu’il ne le laisse entrevoir.

Malgré cette position de patient soignant, la relation entre nos deux protagonistes a été intéressante à découvrir et à décortiquer, dans le sens où dès le départ, le lecteur sait instinctivement que ses deux personnages sont liés d’une quelconque façon et que leur rencontre n’est finalement pas un hasard.

L’auteur c’est ainsi brillamment joué de nous, en parsemant les indices au gré des chapitres, insinuant le doute dans notre esprit afin que le dénouement final n’en soit que plus inattendu. Les rebondissements et les spéculations ont fait de ce roman une énigme passionnante où l’esprit tortueux est devenu une arme puissante dans le thriller psychologique.

tous les livres sur Babelio.com

Merci aux éditions Calmann-Lévy, à Audiolib ainsi qu’à Babelio pour m’avoir fait passer un moment de lecture (et d’écoute) mémorable !

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s