Effet miroir – Wendy Thévin

On dit souvent que lorsqu’on croise son « âme soeur » ou sa moitié, cela s’impose à nous comme une évidence. Dans le roman Effet miroir, l’autrice Wendy Thévin s’est intéressée à cette évidence sous un angle particulier où la raison et l’envie de nuire peuvent parfois prendre le dessus …

Résumé :

Ana est une femme que l’on peut appeler de sauvage : elle a un fort caractère et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Cette prise de position est ce qui lui confère cette particularité qui la différencie de toutes les autres femmes mais malheureusement ses efforts de différenciation ont leurs limites…

De l’autre côté de l’océan, à New-York, vit Julia la soeur jumelle d’Ana, qui pourrait être décrite comme étant la jumelle parfaite qui aurait hérité de toutes les qualités au détriment de sa soeur. Cela fait maintenant un an que les deux soeurs ne se parlent plus et ont même instauré une distance physique en vivant chacune sur un continent différent. Cependant cette distance va vite s’amoindrir lorsque Ana vient à quitter la France précipitamment pour venir vivre chez sa soeur et son beau-frère, dont elle n’a jamais entendu parlé jusqu’à présent.

Vu le caractère de chacune d’elle, la cohabitation risque d’être difficile, d’autant plus qu’elles n’ont pas du tout le même rythme de vie. D’un côté Julia aspire à devenir un futur médecin et croit en l’amour véritable, au point de prôner l’abstinence avant le mariage. Et de l’autre, Ana fait plutôt figure de femme libre, en accumulant les histoires d’un soir sous les effets de l’alcool et de divers opiacés. Mais malgré toutes leurs différences, il y a un point sur lequel elles se rejoignent : leur style d’homme.

Depuis le lycée, Ana et Julia sont en quelques sorte en compétition concernant la gente masculine mais au final c’était toujours Julia qui récoltait les lauriers. Malgré leur ressemblance physique, Ana était toujours considérée comme étant la bonne copine dont la soeur était super sexy et durant toutes ses années, Ana a beaucoup souffert de cette situation. Sauf qu’aujourd’hui les choses ont bien changé et Ana sait désormais utiliser ses charmes pour attirer les hommes dans ses filets et les dominer comme elle l’entend.

New-York est donc le terrain de jeu idéal pour Ana, qui compte bien se venger de toutes ses années où elle passait au second plan. Et il semblerait que son beau-frère Melvin soit la proie auquel elle n’aurait jamais imaginé pour assouvir sa vengeance…

Avis lecture …

Avec Effet miroir, Wendy Thévin signe un premier roman addictif et dérangeant. L’imagination de l’autrice nous conduit dans une romance où les attirances dépassent la raison et où l’interdit est une tentation inépuisable.

Dans un couple, la personne aime se sentir unique aux yeux de son partenaire, de se sentir aimer et désiré. Dans le cas de gémellité, on pourrait se poser la question de la présence ou non de ce sentiment, en prenant en compte les similitudes physiques entre les jumeaux. L’aspect unique ne résiderait de ce fait que dans le caractère et la personnalité de chacune des parties.

Dans ce roman, l’autrice s’est intéressée à cette gémellité, à travers les personnages de Julia et Ana, aux caractères opposés. En effet l’autrice n’a pas fait dans la demi mesure puisque nos deux soeurs sont les extrêmes l’une de l’autre mais au final, il se trouve que la plus sensible et la plus attendrissante des jumelles ne soit pas celle à laquelle on pense.

Ce roman plonge le lecteur dans un récit à deux voix, en alternant les points de vue de Ana et Melvin et cela donne beaucoup plus de profondeur et d’indulgence à cette intrigue. Malgré le côté dérangeant de ce triangle amoureux, le lecteur découvre la complexité de l’approche et ce rend compte qu’il est difficile d’émettre un jugement sans prendre en considération tous les aspects de cette histoire et les sentiments de chacun. La sensibilité n’est pas forcément là où on pense qu’elle soit et parfois la dureté d’une personne peut cacher bien des souffrances.

Cette romance plus qu’atypique retranscrit à la perfection tout un tas de sentiments et d’émotions, où la passion pourrait faire rougir les plus insensible d’entre nous. La dernière chose que l’on pourrait retenir de ce roman c’est que l’amour n’est jamais écrit à l’avance et que la vie est pleine de surprises, bonnes ou mauvaises …

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s